Au nom du peuple français: Jury populaire ou juges professionnels ? – François Saint-Pierre

Qui doit juger quand il y a eu crime ?

Dans notre pays, la justice criminelle est rendue par des jurés populaires, c’est-à-dire par des citoyens, comme vous et moi, qui ont été tirés au sort. Est-elle plus fiable ainsi ? Plus fiable que si elle était rendue par des juges professionnels ?

La plupart des jurés remplissent leur mission avec conscience et découvrent ainsi ce qu’est la réalité de la justice pénale. Les présidents de cours d’assises eux-mêmes le disent : leur présence à leurs côtés noue un lien nécessaire entre la société et la magistrature. Le jury populaire serait, disent-ils, la condition d’une justice démocratique. Mais les jurés remplissent-ils vraiment ce rôle de garants, de contre-pouvoir que l’on attend d’eux ? Les procédures en vigueur leur en donnent-elles les moyens ?

Une plongée en pleine cour d’assises pour mieux comprendre comment se déroule un procès criminel, quel est le rôle précis du président de la cour d’assises, jusqu’où s’étend son pouvoir, et qui décide, au bout du compte, de l’innocence ou de la culpabilité d’un accusé.

Au nom du peuple français: Jury populaire ou juges professionnels ? – François Saint-Pierre

Livres |

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>