Jean-Jacques Rousseau, “Du contrat social ou Principes du droit politique”

Jean-Jacques Rousseau, “Du contrat social ou Principes du droit politique”
1796 | ASIN: B005R63HQ6 | Français | PDF | 322 pages | 7 MB

Livre fondamental de la philosophie politique, il a déterminé toute la pensée du XVIIIe siècle sur le pacte social, la notion de souveraineté et des droits qui lui sont attachés, le déclin des gouvernements, les institutions politiques, les moeurs et les religions.

Qu’est-ce que le citoyen attend ou devrait attendre de l’État en échange de l’obéissance à ses lois ? Le propos de Jean-Jacques Rousseau dans son “Contrat social”, publié en 1762, est de déduire la forme constitutionnelle de l’État légitime, la “République.”
L’ouvrage expose à la fois les grands principes de cette République et les raisons qui en font une réalité historique condamnée à disparaître. À l’heure où il écrit, Rousseau, tourné vers le modèle des cités antiques, est convaincu que la liberté politique appartient à une époque révolue depuis longtemps. Les récentes innovations parlementaires anglaises ne font que confirmer à ses yeux le nécessaire déclin républicain : dans les sociétés libérales modernes, les intérêts de l’individu privé l’emportent en effet sur la vertu citoyenne.
Texte politique d’une grande rigueur, l’ouvrage “Du Contrat social” doit davantage se lire comme la critique anticipée des démocraties contemporaines que comme un manifeste militant pour une quelconque cause révolutionnaire.

Jean-Jacques Rousseau, “Du contrat social ou Principes du droit politique”

Livres |

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>