La folie du jour – Maurice Blanchot

«Je ne suis ni savant ni ignorant. J’ai connu des joies. C’est trop peu dire :
je vis, et cette vie me fait le plaisir le plus grand. Alors, la mort ? Quand je
mourrai (peut-être tout à l’heure), je connaîtrai un plaisir immense. Je ne
parle pas de l’avant-goût de la mort qui est fade et souvent désagréable.
Souffrir est abrutissant. Mais telle est la vérité remarquable dont je suis sûr
: j’éprouve à vivre un plaisir sans limites et j’aurai à mourir une satisfaction
sans limites.»

ADVERTISEMENT

La folie du jour – Maurice Blanchot

Livres, Romans français |

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>