La mécanique des femmes – Louis Calaferte

“Sa tête aux cheveux embroussaillés bat violemment contre ma poitrine. – Avec toi, je bande. Les dents qui prennent la peau et mordent. – Je n’oublie pas un homme qui m’a fait bander.” En 1963, Louis Calaferte publie Septentrion. Aussitôt interdit, ce livre est réédité en 1984. Pour celui qui l’aborde, sa fulgurance est intacte. La mécanique des femmes est comme la quintessence de Septentrion.

ADVERTISEMENT

La mécanique des femmes – Louis Calaferte

Livres, Romans français |

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>