Philippe Legrand, “13 Novembre… Le jour d’après”

Le journaliste P. Legrand évoque le décès de son cousin, Nicolas Degenhardt, assassiné lors des attentats du 13 novembre 2015 alors qu’il était à la terrasse de la Bonne Bière, à Paris. Il décrit le choc, la douleur, le deuil mais aussi son espoir et sa foi en l’humanité.

« Le 13 Novembre 2015, Nicolas Degenhardt tombe sous les balles du terrorisme à la terrasse de la “Bonne Bière” à Paris. Son arrière-grand-père était mon grand-père, Joe Degenhardt, le diplomate américain. Ce petit livre de témoignage – à la mémoire de mon cousin – célèbre, en le racontant, le souvenir de toutes les victimes et des blessés à vie… ».
Le choc, les larmes, l’émotion, cet ouvrage bref va à l’essentiel lorsque l’absurde dans ce qu’il a de plus monstrueux s’impose à soi et devient réalité. Philippe Legrand, l’auteur, confie ici, dans son 7e livre, après « Kennedy – Le roman des derniers jours », combien la souffrance se partage et combien la force de la foule est capable de faire éclore l’espérance. « 13 Novembre » interpelle, interroge et livre quelques histoires vécues dans lesquelles l’expérience met en relief les vertus éternelles de l’humanisme au coeur de l’humanité.

Philippe Legrand, journaliste, animateur à la radio, directeur de la communication de Paris Match, a fait ses débuts au Quotidien de Paris puis sur RMC. Auteur et conférencier, l’Histoire le passionne autant que les grandes expéditions, il a connu la Sierra Léone à la veille de la guerre civile, la guerre des enfants soldats, et le peuple Inuit en rencontrant en Arctique les sages du monde des glaces.

Philippe Legrand, “13 Novembre… Le jour d’après”

Livres, Romans français |

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>